Arnaud de Belenet a déposé un amendement à la loi de finances pour 2019 pour abonder le fonds de solidarité pour les départements de la Région d’Île-de-France. Une enveloppe de 60 millions d’euros supplémentaire devait être répartie entre les départements de la petite et de la grande couronne, ce qui représentait un bénéfice d’environ 15 millions d’euros pour la Seine-et-Marne. 

Cet amendement faisait l’objet d’un consensus avec les présidents de conseils départementaux franciliens ainsi qu’un accord de la commission des finances de Sénat. Mais des sénateurs ont souhaité triplé le FSDRIF pour l’élever à 180 millions d’euros sans aucune concertation de sorte que le nouveau dispositif a perdu toute crédibilité et a été retoqué par l’Assemblée nationale.

Articles similaires

Soutien aux petits commerçants

Lors de l’examen, le 29 octobre 2020, de la loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire et portant diverses…

Interventions courriers

Tout au long de l’année, le sénateur Arnaud de Belenet est sollicité par de nombreux interlocuteurs : maires…

Barreau de contournement A4-N36

Arnaud de Belenet a obtenu, par ses nombreuses interventions auprès du Premier ministre, Edouard Phillipe…


Servir la France


Envie de recevoir les dernières actualités ?

Rejoignez-nous !